La Réserve
Gestion

Les actions conduites sur la Réserve

La protection des prairies naturelles humides et des espèces qui y sont liées fait partie de l’essence même de la Réserve. Le bon fonctionnement écologique de ces prairies découle principalement d’une harmonie entre la gestion des niveaux d’eau et une diversité des pratiques agricoles. Pour y parvenir, des choix de gestion sont indispensables.

La gouvernance :

L’objectif d’une réserve naturelle est la sauvegarde des patrimoines biologique et géologique. Cette conservation de la nature peut passer par une absence d’intervention, mais dans des milieux soumis aux activités humaines, il est bien souvent nécessaire de réaliser des actions pour soutenir les processus écologiques naturels, restaurer des habitats dégradés, conforter des populations d’espèces. C’est pourquoi les Réserves Naturelles établissent un plan de gestion.

Le plan de gestion est élaboré pour 6 années à partir du guide méthodologique de l’Atelier Technique des Espaces Naturels. Il est structuré en deux parties :

  • le diagnostic : partie descriptive qui reprend l’ensemble des connaissances accumulées sur le site ;
  • la gestion : partie plus analytique qui définit les objectifs de gestion. Elle se termine par un plan de travail, véritable feuille de route du gestionnaire.

Le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) des Pays de la Loire valide ce document.

Conçu pour 2015-2020, ce plan de gestion est évalué à mi-parcours au bout de 3 ans.

Annuellement le Comité Consultatif, instance de concertation avec l’ensemble des parties prenantes de la réserve, se réunit pour valider l’avancement du plan de gestion.

La gestion hydraulique :

La réserve a fait le choix de gérer les niveaux d’eau sur ses parcelles. En effet, les niveaux gérés par les syndicats de marais sont maintenus trop bas en hiver et au printemps pour permettre la mise en eau des parties basses des prés. Ainsi, plusieurs casiers hydrauliques ont été aménagés. Chaque compartiment hydraulique peut être contrôlé et géré différemment selon les besoins du gestionnaire (vannes, échelles graduées…).

Plan de gestion de la Réserve du Marais de la Vacherie. Vanne de gestion hydraulique et échelle limnimétrique

Vanne de gestion hydraulique et échelle limnimétrique – © Jean-Pierre GUERET

Sur la réserve, l’eau de pluie est retenue pour obtenir des niveaux hauts et sans marnages. Cette gestion permet aux prairies humides de maintenir leurs rôles fonctionnels pour les espèces typiques du Marais poitevin, notamment l’avifaune nicheuse, migratrice et hivernante.

L’objectif est d’obtenir en période hivernale la présence d’eau sur plus de moitié de la surface. Au printemps, avant la mise à l’herbe des animaux (avril), seules les parties basses des prés (baisses) sont maintenues en eau jusqu’à l’assec estival.

La gestion pastorale :

Le pâturage extensif est un mode de gestion traditionnel des prairies naturelles humides du Marais poitevin. Six éleveurs exploitent les parcelles de la réserve via des baux à clauses environnementales.

Sur la réserve, vaches et chevaux pâturent les prairies d’avril à décembre afin de maintenir ce milieu ouvert. Un pâturage précoce avec un nombre d’animaux limité au printemps (autour de 1,5 par hectare) est recherché. Certains oiseaux, comme le Vanneau huppé, y trouvent un intérêt pour nicher dans la végétation rase.

Une partie des parcelles est fauchée à partir du 15 juin, en fonction des conditions climatiques et du besoin en foin pour les éleveurs. La fauche, contrairement au pâturage, permet le maintien d’un couvert végétal « haut » au printemps qui apporte à la faune un abri et/ou un site de nidification intéressant. Une date de fauche tardive permet à la flore d’atteindre le stade de fructification nécessaire pour la reproduction et à la faune le temps nécessaire pour nourrir et élever les jeunes.

La diversification des modes de gestion agro-pastorale est importante pour favoriser la biodiversité de la Réserve.

La quiétude

Attention, afin de préserver au mieux cette richesse et la quiétude nécessaire à sa faune, l’accès à la Réserve Naturelle est réglementé et uniquement possible lors des ouvertures pour les animations. Une plateforme d’observation est libre d’accès au Grand Mothais, siège de la Réserve.


Téléchargez le plan de gestion de la RNR Marais de la Vacherie 2015-2020

Observatoire du Marais de la Vacherie

Le Grand Mothais
85450 CHAMPAGNE-LES-MARAIS
Tél. : 02 51 56 78 80

Heures d'ouverture : La plateforme d'observation accessible aux personnes à mobilité réduite est en libre accès toute l’année.


Les évènements de la Réserve

Le 25 juillet 2017
Balade guidée : Fascinantes libellules
En savoir plus…

Le 25 août 2017
Balade guidée : Papillons de nuit
En savoir plus…

Le 27 août 2017
Sortie bénévoles LPO Vendée : Cigogne noires autour de la baie de l’Aiguillon
En savoir plus…


Pâturage bovin (blondes d'Aquitaine)
Curage de fossé
Pâturage équin
da5457ba84dedce9356172767f128b50KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK