Un jeune cigogneau de l’année, né sur une propriété de la LPO sur la commune de Champagné-les-Marais, était  au sud-ouest du Niger début novembre !

Fait très original et intéressant cette année pour le suivi des deux nids de Cigogne blanche présents sur le site. En plus du baguage annuel des jeunes cigogneaux réalisé par Franck Salmon, bagueur  agréé au Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO), un jeune Cigogneau a par la suite été équipé d’une balise GPS/GSM par l’équipe d’Hubert Dugué (bagueur agréé au CRBPO et responsable national de ce programme d’étude).

Le baguage des cigogneaux a eu lieu le 13 juin. Il consiste en la pose sur une patte d’une bague métallique sur laquelle un numéro unique référencé au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris est inscrit et en la pose d’une bague en plastique sur l’autre patte, appelée « DARVIC », sur laquelle un code à quatre lettres lisible à distance avec une longue-vue est inscrit. L’un d’entre eux, possédant le code BTRU, a par la suite fait l’objet d’une capture à Donges en Loire-Atlantique au mois de juillet. Il  a été équipé d’une balise permettant de suivre ses déplacements et d’apporter des connaissances sur différents aspects : la migration, les zones d’escale et d’hivernage, les paramètres de vol, etc…

Cette cigogne, BTRU,  a commencé son voyage entre la Loire-Atlantique et la Vendée. Elle est ensuite rapidement descendue ver le sud-ouest de la France avec des étapes à Tartas dans les Barthes de l’Adour et à Saint-Pée-sur-Nivelle. Le 10 août, elle a pris la direction de Saragosse en Espagne. Après plusieurs jours de pause sur ce secteur de l’Andalousie, elle a traversé le détroit de Gibraltar le 3 septembre et a continué sa route. Le 04 septembre elle était au niveau de Rabat, le 05 à Marrakech, le 06 au sud du Maroc avec une entrée en Algérie, le 07 elle a traversé la frontière avec la Mauritanie, deux jours et 800 km plus tard elle est entrée au Mali et le 13 septembre après 600 km à travers le Mali elle est arrivée au delta intérieur du Niger. Depuis le 15 septembre et jusqu’à début novembre, dernières données transmises au moment de la rédaction de cet article, elle est au sud-ouest du Niger entre le fleuve Niger et le Burkina Faso.

Voyage de BTRU - © Jean-Yves BRIÉ / ACROLA

Voyage de BTRU – © Jean-Yves BRIÉ / ACROLA

Voyage de BTRU - © Jean-Yves BRIÉ / ACROLA

Voyage de BTRU – © Jean-Yves BRIÉ / ACROLA

Au total, de son point de départ à la zone où elle se trouve, il y a environ 5 000 km mais compte tenu des allers-retours et des crochets, elle a effectué plus de 6 000 km !

Nous espérons connaître la suite son voyage. Savoir si elle sera de retour dans les prairies de la Réserve au printemps prochain ou dans un an ou deux, lorsqu’elle sera en âge de se reproduire.

Références

BRIÉ Jean-Yves (2018). Petites nouvelles des cigognes août 2018, septembre-octobre 2018 & novembre 2018. ACROLA.

Observatoire du Marais de la Vacherie

Le Grand Mothais
85450 CHAMPAGNE-LES-MARAIS
Tél. : 02 51 56 78 80

Heures d'ouverture : La plateforme d'observation accessible aux personnes à mobilité réduite est en libre accès toute l’année.


Les évènements de la Réserve

Le 27 janvier 2018
À la rencontre du Hibou des marais
En savoir plus…

Le 01 mars 2018
Nichoirs en argile
En savoir plus…

Le 07 avril 2018
Maison à insectes
En savoir plus…

Le 02 mai 2018
Le chaudron des métamorphoses
En savoir plus…

Du 21 juillet au 03 août 2018
Expo « Objectif nature »
En savoir plus…

Le 26 juillet 2018
Fascinantes libellules
En savoir plus…

Le 09 août 2018
Papillons de nuit
En savoir plus…


accumsan ut sit Aliquam dolor. fringilla consectetur mattis ut ante.